Comment entretenir son échangeur thermique chaudière ?

L’échangeur thermique est un élément essentiel que ce soit au niveau des équipements industriels ou bien domestiques. Il est surtout utilisé dans le domaine du chauffage et de la climatisation chez les particuliers. Dans le domaine industriel, l’échangeur thermique est primordial pour le bon déroulement de certains procédés. Dans tous les cas, cette installation est destinée à rendre possible le transfert de chaleur d’un fluide à un autre. Comme elle est amenée à fonctionner 24h/24 dans certains cas, il est primordial de l’entretenir correctement. Comment alors maintenir un échangeur thermique pour une chaudière ? Quelles astuces pour prolonger sa durée de vie ? Trouvez ci-après les réponses !

Principe de l’échangeur thermique pour chaudière

Un échangeur thermique chaudière est l’équipement qui permet le transfert de chaleur entre les fluides. Concrètement, sans cette installation, il n’est pas possible de produire ni de la chaleur pour le chauffage, ni de l’eau chaude sanitaire. Il permet également de produire du froid pour la climatisation.

Le fonctionnement de l’échangeur thermique au sein d’une chaudière est assez simple. Il nécessite la présence de deux fluides (liquide/liquide, eau/eau, air/air…) ayant des températures différentes. Ces fluides sont séparés par une paroi fabriquée à partir de matériau conducteur comme l’inox, l’acier ou l’aluminium. Le liquide chaud transmet par contact sa chaleur au liquide froid. C’est ce dernier qui va ensuite alimenter le système de chauffage, voire produire l’eau chaude sanitaire. L’échange de chaleur s’effectue à travers la paroi, les deux fluides ne sont jamais mélangés.

Notons que la chaleur est toujours transmise du plus chaud vers le plus froid. Dans ce type d’échangeur thermique, les fluides circulent généralement à contre-courant ou à courant croisé. Cela améliore le transfert thermique par rapport à une circulation à co-courant où les deux fluides circulent dans le même sens.

La maintenance d’un échangeur thermique de chaudière

échangeur thermique chaudière L’échangeur thermique chaudière nécessite un entretien régulier pour son bon fonctionnement. Cette maintenance doit être effectuée chaque année pour une chaudière. Cela permet de conserver un appareil qui fonctionne de manière optimale. Quoi qu’il en soit, cette fréquence dépend aussi de l’utilisation et des performances demandées à l’appareil.

L’entretien d’un échangeur thermique chaudière passe par la révision complète de tout le système, mais aussi par le nettoyage de l’échangeur lui-même. Dans le premier cas, la mission est confiée à une entreprise spécialisée. Des techniciens s’assureront alors à évaluer l’état de l’installation et de ses composants. Cette révision de la chaudière peut être effectuée par semestre ou par an. Elle implique l’analyse des fluides thermiques, l’analyse de l’état et des performances des brûleurs ou encore sa conformité avec la législation en vigueur. Les réparations et les actions à effectuer dépendront ensuite des résultats des analyses.

En ce qui concerne le nettoyage de l’échanger thermique chaudière, il vise surtout à s’assurer à ce qu’aucune incrustation ni dépôt ne se forment sur l’échangeur. Dans le cas d’un échangeur à plaques, il est question d’entretenir les plaques pour les maintenir en bon état. Cela passe par l’élimination des dépôts et des incrustations qui peuvent impacter négativement le rendement thermique de l’échangeur.  Pour ce faire, il faut faire circuler une solution de nettoyage dans l’échangeur thermique. Cette solution doit circuler dans tout l’échangeur avant de ressortir. Une fois qu’elle ressort, elle doit être suivie par de l’eau. Celle-ci doit emporter toutes traces de la solution de nettoyage.

Il est également possible de nettoyer manuellement les plaques de l’échangeur d’une chaudière. L’opération nécessite l’ouverture de l’appareil. Il faut donc laisser refroidir les plaques avant d’entamer le nettoyage manuel via le démontage des plaques selon les consignes du constructeur. Une brosse en nylon et de l’eau tiède suffisent pour l’opération. Toutefois, l’usage d’un jet à haute pression peut aussi être envisagé. Il faut cependant ne pas dépasser une pression de 30 bars pour ne pas abîmer les plaques.

Comment prolonger la durée de vie de son échangeur thermique ?

Au fil du temps, il est tout à fait possible que l’échangeur thermique d’une chaudière perde en efficacité. Néanmoins, il est toujours possible d’agir pour prolonger sa durée de vie. L’une des opérations à effectuer pour cela est la maintenance préventive. Pour ce faire, il faut faire appel à des professionnels. Ceux-ci effectueront des prélèvements d’échantillons de fluide thermique afin de les analyser. Un contrôle du débit de la chaudière à fluide thermique est également effectué. Si des anomalies sont repérées, les techniciens peuvent agir de suite.

Il est aussi conseillé d’avoir une eau à température de 45° afin de préserver l’échangeur et la chaudière.

Quand faut-il changer l’échangeur de chaudière ?

La durée de vie d’un échangeur thermique chaudière dépend de la température de consigne, du niveau de calcaire ainsi que de la fréquence de sollicitation. Pour un usage domestique, l’équipement dure environ 3 ou 4 ans. Le remplacement de l’échangeur doit aussi être effectué à la fin de cette durée ou lorsque l’installation est abîmée.

échangeur eau eau
Prev

Quels sont les domaines d'application d'un échangeur eau eau ?

échangeur thermique serpentin
Next

Caractéristiques et atouts de l'échangeur thermique serpentin