Quel est le retour sur investissement échangeur environnement ?

A l’heure où le basculement vers la transition énergétique bat son plein, les industriels se penchent vers l’optimisation de la récupération de chaleur. Les économies d’énergie à tous les échelles ont le vent en poupe. Dans le secteur industriel, la valorisation de la chaleur fatale permet d’économiser beaucoup d’énergie et de limiter les impacts sur l’environnement. Pour ce faire, beaucoup investissent dans des échangeurs thermiques industriels. Mais qui dit investissement dit coût. Il est donc logique de s’interroger sur le retour sur investissement échangeur environnement. Vous trouverez tous les détails à ce propos dans les prochains paragraphes.

Pourquoi opter pour un échangeur environnement ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet qui est le retour sur investissement échangeur environnement, il convient de rappeler en quoi ce type de dispositif est avantageux. L’échangeur thermique est bon pour l’environnement. Que ce soit pour une application domestique ou industrielle, il permet d’économiser de l’énergie. Les pertes énergétiques sont réduites au minimum, grâce à son fonctionnement. Effectivement, l’échangeur de chaleur permet de récupérer la chaleur fatale. Celle-ci est la chaleur rejetée lors du processus de production dans une usine, ou lors de l’utilisation d’eau chaude dans une habitation. La chaleur fatale est récupérée des eaux usées ou dans l’air pour être réutilisée. Elle peut servir à diverses applications.

L’un des plus grands avantages de l’échangeur environnement est aussi la variété de modèles disponibles. Vous trouverez toujours un modèle adapté à différents fluides (liquide, gaz, vapeur…) de différentes natures (encrassant, visqueux, propre, corrosif…). Selon les pressions mises en jeu, les températures, la facilité d’entretien et le degré de maintenance, vous pourrez choisir entre des échangeurs environnement tubulaires, des modèles à plaques et joints, et des échangeurs à plaques soudées platulaires.

Quels coûts pour un échangeur environnement ?

investissement échangeur environnement Il faut commencer par investir pour pouvoir profiter des nombreux avantages environnementaux offerts par l’échangeur thermique. En effet, les installations qui permettent l’optimisation de la récupération de chaleur ne sont pas gratuites. Quoi qu’il en soit, le retour sur investissement échangeur environnement est généralement rapide.

Beaucoup de fabricants proposent actuellement des échangeurs thermiques performants qui s’amortissent en un an. Comme le marché des échangeurs environnement est actuellement en pleine expansion, vous devez envisager un retour sur investissement plus rapide.

Côté coût, le prix d’un échangeur thermique varie selon ses caractéristiques. Pour un échangeur à plaques et joints, comptez entre 2 000 € et 20 000 €. Ce prix peut dépasser le million d’euros si l’échangeur est fait avec des métaux très rares. Les échangeurs à plaques soudées, quant à eux, coûtent entre 5 000 € et 30 000 €.

Les paramètres qui déterminent le retour sur investissement échangeur environnement

Le prix d’un échangeur thermique n’est pas donné. Toutefois, de plus en plus de fabricants s’assurent actuellement de proposer des équipements performants dont l’amortissement se fait dans des délais de plus en plus court. En fait, divers paramètres déterminent le temps de retour sur investissement échangeur environnement.

Tout d’abord, ce temps dépend de l’application sur laquelle l’échangeur est installé. S’il est utilisé pour récupérer l’énergie fatale, il faudra tenir compte de la puissance de l’échange et le coût de l’énergie récupérée. En général, ce calcul permet d’estimer un temps de retour de seulement quelques mois. Ce qui est très avantageux aussi bien pour les industriels que pour les particuliers.

Dans le cadre d’échanges de chaleur relatifs aux procédés de fabrication, il est question de prendre en compte les économies engendrées. Concrètement, il faut faire une comparaison avec les technologies plus anciennes utilisées par l’industriel. Cette comparaison est effectuée à la fois d’un point de vue thermique et d’un point de vue financier. A propos de ce dernier, les coûts opérationnels et les coûts de maintenance seront comparés.

Quelle est la durée de vie d’un échangeur ?

La question sur la durée de vie de l’échangeur se pose toujours quand il s’agit de son retour sur investissement. En effet, ce paramètre est essentiel pour effectuer les bons calculs. Il permet aussi de vous aider dans votre décision d’acquérir un échangeur thermique.

Comme les échangeurs sont fabriqués à partir de matériaux robustes, et qu’ils peuvent résister à des conditions extrêmes, ils peuvent durer une dizaine d’années. Toutefois, il existe certaines applications qui nécessitent de changer l’échangeur tous les deux ans.

Quelles astuces pour prolonger la durée de vie d’un échangeur environnement ?

Prolonger la durée de vie d’un échangeur environnement permet d’accroître son retour sur investissement. Pour ce faire, il est tout d’abord nécessaire de choisir le modèle adapté à l’application prévue. Ensuite, tout repose sur la maintenance de l’échangeur. Ici encore, l’entretien dépend des caractéristiques de l’appareil. Il doit être effectué régulièrement, selon les directives du fabricant. Le mieux est de recourir au service de professionnels pour une maintenance conforme aux normes de sécurité et d’hygiène en vigueur.

Echangeur industrie lourde et récupération d’énergie
Prev

Echangeur industrie lourde et récupération d'énergie, principe et fonctionnement

échangeur énergie
Next

Les indicateurs de performance d'un échangeur énergie