Principe et fonctionnement de l’échangeur agro industrie pour laiterie

Les producteurs laitiers ont l’autorisation de produire autant de lait qu’ils le souhaitent. En effet, les quotas laitiers ont été abolis. Dans le but d’améliorer la production et de réduire les coûts de production, le recours à l’utilisation d’équipements industriels performants est un must. Parmi ceux-ci, il y a l’échangeur thermique spécialement destiné pour la laiterie. Cet appareil est même un indispensable en laiterie. Que ce soit durant le processus de traitement du lait ou lors de son stockage. Pour mieux comprendre le principe de cet équipement, cet article répondra à quelques questions : comment fonctionne un échangeur thermique utilisé au sein d’une laiterie industrielle ? Y-a-t-il un type particulier d’échangeur dédié à cette branche de l’agro industrie ? Quelles sont ses applications ?

Echangeur agro industrie pour laiterie, principe

L’industrie alimentaire est un secteur ayant des exigences très spécifiques. Cela est aussi valable pour l’échangeur agro industrie pour laiterie. Le lait est un aliment très sensible dont la manipulation et le traitement requièrent une attention particulière.

Les échangeurs thermiques utilisés dans ce type d’industrie fonctionnent comme tous les autres types d’échangeurs. C’est-à-dire qu’il permet de réchauffer ou de refroidir un produit à base de lait ou de l’eau via l’échange de chaleur. Concrètement, l’échangeur thermique industrie laitière dispose de réseaux parallèles. Des fluides à des températures différentes y circulent, séparés par une paroi conductrice. C’est cet écart de température qui permet le transfert de chaleur. C’est toujours le liquide chaud qui transmet sa chaleur vers le plus froid. A cet effet, l’échangeur peut être utilisé aussi bien pour refroidir ou réchauffer les produits laitiers tout au long du processus de fabrication.

Toutefois, l’échangeur de chaleur pour laiterie doit respecter le produit. Ses joints et ses gorges offrent une bonne résistance à la surpression ou aux pressions dirigées vers l’intérieur. Ils assurent également l’étanchéité des circuits.

Quel type d’échangeur thermique pour la production des produits laitiers ?

échangeur agro industrie pour laiterieLe lait et tous les produits laitiers figurent parmi les plus fragiles de l’industrie agro-alimentaire. Leur manipulation et leur traitement exigent une hygiène stricte. Chaque étape du processus de traitement ou de transformation doit aussi respecter les normes d’hygiène et de sécurité en vigueur.

A ce titre, l’échangeur de chaleur dédié à l’agro industrie pour laiterie doit être fabriqué en acier inoxydable massif. Leurs plaques sont soit en acier inoxydable soit en titane. Les joints utilisés doivent également être de qualité alimentaire. Par ailleurs, les plaques de ce type d’échangeur thermique doivent aussi faire l’objet d’un traitement de surface spécifique afin d’éviter les dépôts. Cela permet aussi de prévenir l’altération du produit, ou pire, la prolifération de certaines bactéries toxiques.

Ci-après quelques caractéristiques qui font un bon échangeur de chaleur destiné à l’industrie laitière :

  • Fait en acier inoxydable massif ;
  • Joints en acier inoxydable ou en titane ;
  • Des matériaux « alimentaires » ;
  • Fiabilités et compacité ;
  • Résistance à la corrosion ;
  • Conception sécurisée ;
  • Résistance à l’encrassement.

Par ailleurs, en fonction du site sur lequel l’appareil va être installé, sa facilité de montage et d’exploitation constitue également un de ses points forts. Il en est de même pour la facilité de maintenance et de nettoyage.

Les applications d’un échangeur dans l’agro industrie pour laiterie

Les applications de l’échangeur thermique dans l’industrie laitière sont variées. Mais s’il s’agit du traitement du lait et des produits laitiers proprement dit, elles peuvent être classées en 3 grandes catégories : le refroidissement, le réchauffage et la pasteurisation ou stérilisation. Ces applications concernent l’ensemble des processus de traitement du lait (du lait fraîchement tiré jusqu’au lait fermenté ou pasteurisé). Bien évidemment, c’est aussi le cas lors de la production de beurre, de crème, de fromage, de yaourt ou encore de lait concentré.

Réchauffage

L’échangeur thermique permet de réchauffer le lait fraîchement tiré ou le produit fini. Dans les divers process au sein d’une industrie laitière, ce procédé est primordial pour tuer les germes et les bactéries pouvant être néfastes.

Refroidissement

Pour le refroidissement du lait, l’échangeur thermique est couplé à un « Tank refroidisseur à lait ». Ensemble, les deux appareils fonctionnent de manière à garder intact la qualité du lait. Dans ce type d’installation, l’échangeur thermique a généralement une grande surface. Cela permet au lait d’être toujours en contact avec l’échangeur afin que le processus de refroidissement soit plus efficace.

Pasteurisation

L’échangeur thermique est un élément clé de la pasteurisation du lait. L’appareil permet de récupérer la chaleur afin de permettre le préchauffage et le pré-refroidissement. Il entre aussi en jeu dans la section de chauffage pour porter le lait à sa température de traitement. Tel est aussi le cas lors du processus de chambrage. Enfin, dans la section de refroidissement, l’échangeur permet de porter le lait ou le produit laitier à sa température de stockage.

Nettoyage échangeur chimie
Prev

Nettoyage échangeur chimie, quelle technique est la plus adaptée ?

Echangeur industrie lourde et récupération d’énergie
Next

Echangeur industrie lourde et récupération d'énergie, principe et fonctionnement