Echangeur génie climatique et séparation de réseaux, comment ça marche ?

Les échangeurs de chaleur sont des équipements incontournables pour de nombreuses branches de l’industrie. De l’agroalimentaire à l’industrie énergétique, en passant par la pétrochimie et l’industrie pharmaceutique, l’échangeur thermique joue des rôles essentiels pour le bon déroulement de tout le processus de production, de transport et de stockage des produits. Parmi ces missions principales, il y a la séparation de réseaux dans le domaine du génie climatique. Ci-après plus de précision à ce propos.

Génie climatique, c’est quoi ?

Avant de s’intéresser au rôle de l’échangeur génie climatique, il convient de faire un bref rappel sur ce qu’est exactement ce domaine. En fait, le génie climatique est une branche de la physique qui s’intéresse à la climatisation, au chauffage, au domaine de l’hydraulique, du froid et de la ventilation. A cet effet, elle se pratique surtout dans le secteur industriel et dans celui du BTP.

Le génie climatique est un domaine particulièrement très vaste. Effectivement, il traite aussi bien de l’étude, de l’analyse que de la conception, de la maintenance et du dépannage des diverses installations. Concrètement, il s’agit d’un domaine qui regroupe toutes les installations qui allient confort thermique et performance énergétique.

Vous l’aurez compris, dans le domaine du génie climatique, l’échangeur thermique est le pilier de toute l’installation. Parmi les rôles essentiels qu’il doit tenir, il y a la séparation de réseaux.

Séparation de réseaux, les principaux rôles des échangeurs génie climatique

Les échangeurs génie climatique tiennent deux rôles principaux lorsqu’il s’agit de séparation de réseaux. En fait, ils interviennent soit pour une séparation mécanique, soit pour une séparation physique. Dans les deux cas, il s’agit d’une séparation de deux fluides différents.

La séparation mécanique des fluides

En génie climatique, l’échangeur thermique permet une séparation mécanique de deux fluides qui ont des pressions différentes. Dans ce cas, l’équipement fait l’interface entre un réseau basse pression (BP) et un réseau haute pression (HP).

Dans un tel schéma, le but de l’utilisation de l’échangeur génie climatique est d’avoir une basse pression dans la boucle d’eau chaude. Celle-ci est généralement qualifiée de réseau secondaire.

La séparation physique de deux fluides

Echangeur génie climatique Lorsqu’il est dédié à la séparation physique de deux fluides, l’échangeur génie climatique est appelé échangeur de barrage. Ici, il est question de prendre en compte les caractéristiques physico-chimiques des deux fluides concernés. Il peut s’agir de fluides chargés ou de fluides visqueux.

Dans ce cas précis, l’utilisation d’un échangeur génie climatique a pour objectif de :

  • Protéger tous les équipements qui se trouvent en aval ;
  • Réduire l’utilisation de fluides ultra-purs ou d’eau glycolée dans tous le process ;

  • Limiter les risques de contamination bactériologique à chaque étape du processus de production ou de traitement.

Notons que la contamination bactériologique, notamment de légionelles, touche généralement la tour de refroidissement.

Par ailleurs, même si la majorité des échangeurs génie climatique utilisé dans le domaine de l’industrie sont de type standard, il est possible de concevoir un échangeur génie climatique sur-mesure. Celui-ci doit tenir compte des caractéristiques des fluides traités et des procédés. Ce n’est que de cette manière que la technologie optimale peut être choisie.

En quoi la séparation de réseaux est-elle importante ?

Vous l’aurez compris, l’échangeur génie climatique tient un rôle important dans la séparation de réseaux. Mais à quoi cette dernière peut-elle bien servir ? En quoi la séparation de réseaux est-elle primordiale en génie climatique ?

En fait, la réponse est à chercher du côté des rôles de l’échangeur. Pour rappel, l’échangeur de chaleur est un équipement thermique qui permet de transférer une énergie de chauffage (ou de refroidissement) d’un fluide (ou d’un gaz) à un autre. Généralement, il y a un réseau primaire qui transfère la chaleur à un réseau secondaire.

Concrètement, que ce soit pour le chauffage ou la technique frigorifique, le fluide primaire transfert sa chaleur au fluide secondaire. Tout l’échange s’effectue via une séparation des réseaux. La séparation des réseaux est primordiale à divers égards :

  • Elle permet d’éviter que les fluides se mélangent pour des raisons de fonctionnement – tel est par exemple le cas de l’eau de chaudière ;

  • Elle assure une facilité de gestion – cet aspect concerne surtout les réseaux urbains.

Par ailleurs, l’importance de la séparation des réseaux trouve tout son sens lorsqu’il est question de transfert de chaleur gaz/fluide.

Echangeur agro industrie
Prev

Echangeur agro industrie : quelles applications dans l’industrie des boissons ?

échangeur chimie
Next

Quel échangeur chimie privilégier pour la pétrochimie ?