Energie renouvelable et échangeur thermique, un vaste domaine d’application

Actuellement, les ressources naturelles ne suffisent plus aux hommes dont le nombre ne cesse constamment de s’accroître. C’est pourquoi, le recours à des énergies renouvelables s’avère être pratique. Elles assurent un développement durable, adapté pour toutes les générations présentes et futures. Aujourd’hui, différentes entreprises ou industries recherchent et développent des solutions efficaces de transformation. Pour ce faire, les procédés effectués passent par l’usage de différents matériels, comme un échangeur de chaleur. L’énergie renouvelable et échangeur thermique représentent deux concepts qui se relient entre eux. Cet échangeur intervient effectivement dans différents domaines, pour la récupération de certaines énergies ou la transformation des déchets.

Quel est le lien entre énergie renouvelable et échangeur thermique en industrie

Tous les procédés industriels, que ce soit de transformation ou de production, engendrent une perte de chaleur. En effet, ils ne se servent pas de toute l’énergie thermique offerte. Pourtant, cette énergie, au lieu d’être perdue, peut être récupérée. Cette chaleur perdue, aussi connue de chaleur fatale, se présente sous différentes formes : gaz ou liquide. Il existe également différents types de rejets : les rejets gazeux et les rejets liquides. Pour ces derniers, la chaleur fatale tombe dans les eaux usées ou dans les eaux de refroidissement. Cependant, quelle que soit la nature de la chaleur perdue des industries, elle présente des potentiels énergétiques conséquents. Pour ce faire, il suffit d’utiliser des échangeurs thermiques adéquats.

Mode de fonctionnement de cette récupération

énergie renouvelable et échangeur thermiqueRécupérer la chaleur perdue dans les industries entre dans le cadre d’efficacité énergétique. Pour permettre cette transition tout en contribuant à la réduction de consommation énergétique, certaines entreprises offrent différentes solutions. Elle propose surtout un échangeur de chaleur. Celui-ci assure le transfert de chaleur récupéré et l’envoie vers un autre milieu, pour une autre utilisation. D’ailleurs, ce dispositif collecte directement la chaleur, avant son rejet, ce qui représente un véritable atout en termes de réutilisation énergétique.

Cet échangeur thermique assure également la valorisation de cette chaleur fatale via des réseaux de chaleur. Il permet d’envoyer la chaleur perdue à d’autres fluides en utilisant des niveaux de températures différentes. Pour cela, il est possible d’utiliser différents échangeurs en fonction des fluides : liquide/liquide, gaz/liquide ou gaz/gaz. Cela montre donc que l’énergie renouvelable et échangeur thermique sont tous les deux indissociables.

Les avantages de cette récupération

L’usage de l’énergie renouvelable et échangeur thermique présente de nombreux avantages :

  • Ce mode de récupération, via l’usage d’échangeur de chaleur, pousse les industries à consommer moins d’énergie ;

  • Ce procédé permet aux industries de réduire leur coût de consommation énergétique ;
  • Grâce à la récupération de chaleur, il y a moins de rejets de CO2 dans l’air. En d’autres termes, elle limite la production de CO2 ainsi que celle du gaz à effet de serre ;

  • La transition énergétique favorise le développement durable et la protection environnementale.

Un dispositif efficace dans l’exploitation de l’énergie provenant des eaux usées

Un autre point montrant le lien entre énergie renouvelable et échangeur thermique est la transformation des eaux usées. Pour la réduction de l’empreinte environnementale, certaines villes recourent aux énergies renouvelables. Pour ce faire, elles cherchent à valoriser la chaleur fatale au niveau des eaux usées. Cela permet à la fois de consommer moins d’énergie primaire et de produire d’autres énergies. Pour permettre cette solution, les échangeurs de chaleur entrent en jeu. Ils s’intègrent directement dans les canalisations des eaux usées. Grâce aux échanges de fluides et à la récupération effectuée, cela va permettre le chauffage des bâtiments ou leur refroidissement.

Comment se réalise ce procédé ?

Pour la récupération des eaux usées, l’échangeur thermique se trouve dans les canalisations des géométries. Ce dispositif reçoit la partie détournée des eaux usées. Il va capter l’énergie contenue pour le transférer un autre fluide, dit caloporteur. Cela permettra, par la suite, de récupérer des calories et de les envoyer vers une pompe à chaleur. Grâce à cet envoi, l’énergie reproduite assure l’alimentation d’un réseau de refroidissement ou d’un système de chauffage. Pour réaliser cette action, vous avez le choix entre différents types d’échangeurs. Il y a l’échangeur thermique de canalisation, l’échangeur à tubes jumelés ou l’échangeur de chaleur à tubes sous pression.

Un échangeur de chaleur pour les stations d’épuration

Les stations d’épuration offrent également un potentiel énergétique important, et cela devient plus élevé sur les eaux de surface. Elles représentent donc un atout environnemental non négligeable. En effet, aujourd’hui, il est possible d’extraire la chaleur provenant d’une station d’épuration ou des eaux de surface. Cela se fait grâce à un échangeur thermique et à l’eau filtrée au niveau de cette station. Cette technique montre donc un autre domaine pouvant allier énergie renouvelable et échangeur thermique.

Comment réaliser cette exploitation ?

Après avoir filtré les eaux des stations d’épuration, il convient de passer à l’exploitation de l’énergie obtenue. Cela se fait à la sortie de l’eau grâce à des échangeurs thermiques. Ces derniers vont traiter les effluents bruts avant leur rejet. Ils engendreront une baisse de température des eaux, ce qui est idéal pour l’écosystème. Sans oublier que la législation actuelle impose le traitement des eaux usées avant leur rejet en milieu naturel. De plus, elles doivent avoir une température en dessous de 30°C. Les échangeurs contribuent également à la valorisation de ces déchets pour produire de l’énergie renouvelable comme le biogaz. La production de ce dernier détermine aussi la relation entre énergie renouvelable et échangeur thermique.

échangeur thermique air eau
Prev

Dans quel cas opter pour un échangeur thermique air eau ?

Echangeur génie climatique
Next

Echangeur génie climatique, découvrez ses principales applications !