Energie renouvelable et échangeur environnement, quel avenir ?

L’échangeur thermique est un composant essentiel du système de chauffage. Grâce à ses capacités qui lui permettent de transférer la chaleur entre les fluides, il permet de produire de la chaleur pour le chauffage, de l’eau chaude sanitaire ainsi que du froid pour la climatisation. Dans l’industrie, l’échangeur de chaleur est un équipement qui joue un rôle important dans la valorisation de l’énergie thermique dégagée lors de la production. Cette particularité fait de l’échangeur un excellent moyen de basculer rapidement vers la transition énergétique. Comment l’échangeur est –il bénéfique pour l’environnement ? Quels sont les enjeux face à l’usage d’énergies renouvelables ? Quel avenir pour l’usage de l’échangeur environnement ? Ci-après les réponses.

Les enjeux environnementaux liés à l’énergie renouvelable

Lorsqu’il s’agit de traiter de la relation entre énergie renouvelable et échangeur environnement, parler des enjeux environnementaux est inévitable. A l’ère où le changement climatique et l’usage des énergies fossiles préoccupent tous les dirigeants du monde, les énergies renouvelables se posent comme une solution parfaite. D’ailleurs, les pays du monde entier ont pour but de doubler leur utilisation d’ici 2030.

Il est bien connu que les sources d’énergies fossiles se raréfient et que leur exploitation est nocive pour l’environnement. La diminution de l’approvisionnement en combustibles fossiles est un enjeu considérable pour réduire les risques liés au changement climatique.

Les sources d’énergies renouvelables exploitables sont nombreuses. Vous avez par exemple le soleil, la mer (les vagues), le vent, ou encore la terre (la chaleur géothermique). Dans l’exploitation de ces sources, l’échangeur thermique tient un rôle particulier. Effectivement, l’équipement permet aux industriels d’améliorer leurs performances énergétiques. Mais par-dessus tout, il rend possible l’exploitation de la chaleur fatale. Concrètement, cet appareil permet de récupérer l’énergie thermique provenant des procédés industriels pour ensuite la réutiliser.

La récupération de la chaleur fatale est le plus grand atout de l’échangeur pour la préservation de l’environnement. Actuellement, on estime qu’environ 90 % de l’énergie thermique issue des industries passe dans un échangeur avec leur réutilisation. De quoi permettre l’amélioration des performances énergétiques des industries et favoriser un mode de production industriel respectueux de l’environnement.

L’échangeur thermique assure une optimisation à l’industrie des énergies renouvelables

Energie renouvelable et échangeur environnementDans le cadre de l’exploitation des énergies renouvelable, l’échangeur de chaleur tient une place importante. Ses capacités et ses caractéristiques sont parfaitement exploitables au sein des centrales solaires thermiques, la production de biogaz ou encore les centrales géothermiques.

Le recours à l’échangeur de chaleur permet ainsi une optimisation de la production des énergies renouvelables. Dans le domaine de la production de biocarburant par exemple, ses applications sont très diversifiées. Chaque étape du process requiert un échangeur thermique. C’est par exemple le cas de la conversion de la biomasse, des combustibles liquides ou encore des gaz de biomasse. L’échangeur thermique entre ainsi en jeu dans les procédés de sous-refroidissement, de réchauffage ou encore de déshumidification.

Concrètement, l’échangeur thermique permet aux industries de réduire leur consommation d’énergie ainsi que la pollution atmosphérique qu’elles peuvent engendrer.

Energie renouvelable et échangeur environnement, un vaste champ d’application

Les applications de l’échangeur environnement sont diverses en ce qui concerne l’industrie. Cela est aussi valable pour les industries qui exploitent et produisent de l’énergie renouvelable.

En effet, les échangeurs thermiques industriels permettent :

  • le refroidissement ou le préchauffage d’un gaz ou d’un liquide ;
  • l’évaporation d’un liquide ;
  • la récupération de l’énergie thermique durant le procédé industriel et sa réutilisation ;
  • la captation thermique pour la restitution de la chaleur ;
  • l’humidification d’un gaz qui permet de le faire passer à l’état liquide ;
  • la déshumidification d’un gaz.

Il convient aussi de souligner que l’échangeur thermique joue un rôle important dans le traitement de l’énergie thermique qui ne peut pas être valorisé. L’appareil permet par exemple de refroidir un gaz ou un liquide non réutilisable pour dissiper l’énergie thermique.

Du fait de sa diversité d’application, l’échangeur thermique est un allié non-négligeable de l’industrie de l’énergie renouvelable. Il peut être utilisé dès la captation jusqu’au stockage de celle-ci en passant par sa transformation. A cet effet, énergie renouvelable et échangeur environnement sont inséparable dans l’exploitation de la lumière solaire, du vent, des marées, des vagues, de la biomasse ou encore de la chaleur géothermique.

Des dispositifs d’aides dans le cadre de la transition énergétique

La tendance est actuellement à un basculement progressif vers l’utilisation des énergies renouvelables. A cet effet, l’échangeur thermique est amené à jouer un rôle important dans l’exploitation et l’utilisation d ces sources d’énergie. Cela vaut aussi bien pour un usage domestique qu’industriel. Concernant ce dernier, des dispositifs d’aides relatives à la transition énergétique existent. Ils permettent aux entreprises de bénéficier par exemple d’un crédit d’impôt.

Vous l’aurez compris, au fur et à mesure que la transition énergétique prend de l’ampleur, les aides et récompenses diverses se multiplient.

echangeur chimie
Prev

Quels sont les domaines d'application echangeur chimie ?

echangeur chimie
Next

Comment choisir un echangeur chimie adapté à son activité ?