Echangeur agro-industrie, les différents modèles existants selon leur application

Avoir des aliments de qualité est garant de la santé. Aujourd’hui, il est important de veiller à la qualité des aliments consommés pour rester en bonne forme. Il est donc nécessaire de respecter quelques normes alimentaires. Pour ce faire, l’usage de matériels et d’équipements de transformations alimentaires fonctionnels s’avère être indispensable. Sans oublier que les entreprises dans l’agro-alimentaire font face à beaucoup de concurrence. Elles se doivent alors de se démarquer par leurs appareils et par leurs produits finis. Ici encore, les échangeurs thermiques permettent de mettre au point cette fabrication. Ils interviennent dans la stérilisation des produits, dans le refroidissement ou le réchauffage de certains produits. Il y en existe différents modèles en fonction de leurs applications.

Pourquoi utiliser cet échangeur industriel ?

Les échangeurs de chaleur assurent plusieurs fonctions dans le secteur agroalimentaire. D’ailleurs, les branches qui sollicitent le plus ce dispositif sont l’industrie brassicole et les distilleries. Il possède aussi plusieurs rôles dans l’industrie sucrière. Pourquoi tant d’intérêt pour ce dispositif ? Certains processus, notamment de fabrication, dans ces secteurs traitent des matières pâteuses ou encore visqueuses. Cela requiert alors des matériels performants comme un echangeur agro industrie. Ce dernier participe dans la phase de réchauffage, avant la clarification, ou lors du refroidissement après la cristallisation. Comme les matières traitées sont de différentes natures, les échangeurs thermiques utilisés se diffèrent pour une transformation optimale. Ils doivent, cependant, disposer d’une surface d’échange optimale et d’une dimension adaptée pour chaque fonction.

Des échangeurs platulaires ou à plaques pour la sucrerie et la distillerie

Dans l’industrie agroalimentaire, il y a différents types d’échangeurs thermiques :

  • Des échangeurs de chaleur en fonction de chaque aliment ;
  • Des dispositifs pour chaque produit complexe ;
  • Ceux adaptés à des demandes particulières.

Le sucre provient de plusieurs produits comme des betteraves ou encore des cannes à sucre. Sa fabrication nécessite un puissant procédé industriel, et passe par l’utilisation d’echangeur agro industrie. Ses différentes phases demandent un traitement spécifique. Pour réaliser ces fonctions, les entreprises se servent souvent d’échangeur thermique platulaire ou à plaques. Ce modèle intervient dans l’extraction, l’évaporation ou encore dans la cristallisation. Il présente une meilleure efficacité et engendre moins de pertes de charge.

Cet échangeur thermique à plaques permet la fabrication de sirops ou de mélasses. Le premier s’obtient via la cristallisation. Néanmoins, il faut bien considérer la dimension de l’appareil. Il est également possible d’utiliser un échangeur à plaques soudées pour les sirops de refonte. Celui-ci fonctionne avec un faisceau de plaques qui se constitue généralement d’inox. Dans l’industrie du sucre, certains spécialistes recommandent également l’utilisation d’un échangeur de chaleur spiralé. Il résiste mieux aux problèmes d’encrassement. Il est surtout pratique pour la phase de refroidissement.

Quels échangeurs pour fabriquer les boissons ?

echangeur agro industrie La fabrication de boissons ou d’aliments liquides passe par divers processus. Cela requiert un echangeur agro industrie facile à nettoyer. Ce dispositif contribue à plusieurs actions, en fonction du secteur concerné :

  • Dans le domaine de la brasserie, il participe au processus de refroidissement des moûts ;

  • Pour les eaux de source, il optimise la température et intervient dans le refroidissement ;

  • Lors de la fabrication de jus de fruits. Cet équipement intervient dans la pasteurisation ou dans le perfectionnement de la température ;

  • Pour les vins et les alcools, il se charge du processus de réchauffage, de refroidissement et de distillation.

Avec toutes ces fonctions, quel type d’echangeur agro industrie choisir ? Pour la fabrication de boissons, les échangeurs thermiques conseillés sont ceux à plaques ou tubulaires. Ils participent directement dans les procédés de base de l’agro-industrie via le réchauffage ou le refroidissement. L’échangeur tubulaire présente une meilleure flexibilité et assure efficacement le traitement des aliments visqueux. Celui spiralé et celui à surface raclée gèrent correctement les phases de chauffage et de refroidissement.

Des échangeurs tubulaires spiralés ou à plaques pour faire des huiles

Tous les procédés alimentaires, y compris la fabrication des huiles végétales, nécessitent l’usage d’un echangeur agro industrie. Ce dispositif se trouve être garant de la qualité des produits alimentaires conçus. Pour le cas de l’huile végétale, sa préparation passe par une phase d’extraction et par différents traitements. Un échangeur permet de traiter les carotènes ou les glycérines dans le produit. Il s’utilise également pour les acides gras. Ce matériel sert de réchauffeur ou de refroidisseur pour le raffinage. Il participe à la production d’huile via des énergies hydrauliques et dans l’estérification pour le biodiesel. De ce fait, ce domaine sollicite un echangeur agro industrie spécifique, sur-mesure et respectant les normes alimentaires. Les entreprises recourent généralement à un échangeur thermique à plaques et à joints durant cette élaboration d’huile. Celui-ci est utile dans la décoloration, dans la neutralisation ou encore dans la désodorisation. Il possède une performance thermique remarquable. Les échangeurs tubulaires spiralés restent également efficaces pour traiter des huiles et des graisses végétales.

D’autres applications des échangeurs spiralés en agro-industrie

Ce type de dispositif s’intègre facilement dans un réseau de vapeur ou de chaleur. Il offre un transfert de chaleur optimal contrairement à d’autres modèles. Compact et résistant aux impuretés, un echangeur agro industrie spiralé s’utilise alors dans différents process. Il convient pour le traitement de l’amidon et des fibres, et remédie au problème d’encrassement.

Par ailleurs, d’autres types d’échangeurs thermiques peuvent aussi être efficaces dans l’agroalimentaire. Il s’agit des échangeurs bitubes ou multitubes, des échangeurs soudés ou de ceux à tubes et à calandre.

échangeur oil et gaz tubulaire
Prev

Pourquoi choisir un échangeur oil et gaz tubulaire ?

echangeur chimie
Next

Quels sont les domaines d'application echangeur chimie ?