Solutions d’echangeur industrie lourde, les choix qui s’offrent à vous

Le monde moderne s’appuie fortement sur les industries. Celles-ci fournissent bon nombre de produits au quotidien et de matières premières comme le pétrole. Pour une meilleure productivité, elles misent sur des équipements performants. L’industrie lourde se sert, par exemple, des échangeurs thermiques pour assurer une économie d’exploitation. Ces dispositifs assurent la durabilité de l’usine et contribuent à des produits de qualité. Mais avec les nombreux types d’echangeur industrie lourde, en choisir un représente un véritable défi. Ils sont tous efficaces, à condition qu’ils remplissent les fonctions souhaitées. Quelles sont alors les solutions disponibles actuelles ?

Pourquoi utiliser des échangeurs dans l’industrie lourde ?

Les échangeurs de chaleur constituent une véritable source d’énergies, aujourd’hui. Ces solutions de transfert de chaleur permettent de réduire les gaspillages ou les pertes d’énergie. D’ailleurs, l’industrie lourde fait partie des domaines qui consomment beaucoup d’énergies pour leur production. L’usage d’installations renouvelables comme un échangeur industrie lourde représente une technologie optimisée innovante offrant une meilleure efficacité. Il procure un niveau de production optimale.

Un echangeur industrie lourde présente une meilleure performance thermique. Sans oublier que son retour sur investissement est assez rapide. Il peut être utilisé avec différents fluides comme le gaz ou l’eau. Certains modèles supportent des températures élevées ainsi que de fortes pressions.

Des échangeurs tubulaires, fréquents en industrie

echangeur industrie lourde Dans les industries, deux grands types d’échangeurs se distinguent du lot : ceux à tubes et ceux à plaques. Il faut dire que l’échangeur tubulaire possède une grande place auprès des installations industrielles. D’ailleurs, il accapare environ 60 % de la part de marché. Ce modèle se constitue d’un faisceau de tubes qui s’insère dans une calandre, aussi appelée enveloppe. En général, il existe différentes gammes d’echangeur industrie lourde à tubes :

  • Ceux à faisceau démontable ou fixe, horizontal ou vertical ;
  • Un échangeur thermique simple, bitube ou multitude ;
  • Un dispositif à tube spiralé, lisse ou encore torsadé ;
  • Un modèle à tube en U ou droit.

Ce modèle s’apprécie dans l’industrie lourde grâce à sa robustesse. Il offre une large application et supporte différents niveaux de température même les plus extrêmes. Ce type d’échangeur résiste aussi à de grands écarts de température.

Des échangeurs spiralés, très pratiques dans le domaine

L’échangeur à tube spiralé est l’une des installations fréquemment rencontrées dans l’industrie lourde. S’insérant aisément dans un réseau d’eau surchauffée, cet équipement présente un fort coefficient de transfert de chaleur. Il se distingue par sa compacité, par sa performance et par sa forte résistance aux cycles haute pression. Son empreinte au sol est faible et il se nettoie aisément via la méthode chimique par immersion. Un echangeur industrie lourde spiralé possède différents domaines d’applications. Il contribue à la récupération d’énergie, au réchauffage ou à la concentration de cuivre ou d’uranium. En cokerie, cet équipement sert de condenseur et intervient dans le traitement de gaz. Il participe également à la clarification des huiles. En aciérie, ce type d’échangeur intervient dans la fabrication de peinture ou dans l’huile de trempe. Pour la pâte à papier, ce modèle spiralé contribue au traitement de fibres.

Différents modèles d’échangeur à plaques pour industrie lourde

En industrie lourde, l’échangeur à plaques assure le transfert de chaleur grâce à l’usage de plaques. En d’autres termes, il contient des plaques séparées qui permettent de faire circuler les deux fluides. Ce dispositif présente de nombreux avantages comme une faible maintenance. Il procure un niveau de performance élevé et une meilleure rentabilité. Cela lui permet donc d’être compatible avec des débits d’air en dessous de 5 000 m3/h. Alors, quels sont les types d’échangeur à plaques disponibles dans ce domaine ?

Un échangeur à plaques brasées

L’échangeur de chaleur à plaques brasées se compose généralement d’acier ou de cuivre. Sa performance et sa robustesse lui permettent de satisfaire différentes applications. Il est pratique pour l’ECS, pour les sous-stations, pour la condensation ou l’évaporation. Ce dispositif s’utilise aussi pour les installations de chauffage urbain et reste pratique pour l’industrie lourde. Pourquoi opter pour cette solution ? Celle-ci engendre une faible empreinte au sol, est compacte et possède une haute efficacité thermique. Elle exige également moins d’entretien et de maintenance. Cet echangeur industrie lourde produit alors un coût avantageux.

Echangeur à plaques soudées platulaire

L’echangeur industrie lourde à plaques soudées platulaires offre une performance remarquable. Dans l’industrie lourde, les fluides échangés peuvent souvent être lourds ou trop visqueux. Il assure également une condensation sous-vide et supporte les longs échanges. Cet échangeur est disponible sur-mesure et présente bon nombre d’avantages. Il offre une facilité d’entretien, son application est assez large. Certains modèles de ce dispositif sont généralement ouvrables.

Echangeur à plaques et joints

Comme bon nombre d’échangeurs, ceux à plaques et joints facilitent le transfert de chaleur entre deux fluides. Ce modèle possède un sacré succès dans le secteur industriel, y compris dans l’industrie lourde. Il propose un rapport surface d’échange sur volume très satisfaisant. Constitué de plaques et de joints, cet echangeur industrie lourde offre une meilleure répartition de fluides. L’existence de joints assure le contrôle de l’alimentation en fluides et son rejet. Les plaques jointives favorisent aussi l’étanchéité du dispositif.

échangeur thermique spa
Prev

Comment fonctionne un échangeur thermique spa et quel est son prix ?

echangeur oil et gaz
Next

A quelle fréquence entretenir un echangeur oil et gaz ?